Actualités Acppa
La vie du groupe


Passons un bon été avec les bons réflexes

Publié le 13 07 2020

Le virus, toujours actif, continue de circuler sur notre territoire ce qui nous impose à rester vigilants notamment en ce début de période estivale où nous sommes amenés à nous déplacer beaucoup plus et à rencontrer plus de monde.

Alors, ensemble continuons d’appliquer les gestes barrières pour nous protéger et protéger ceux qui nous entourent.

Retrouvez la vidéo récapitulative du gouvernement au lien suivant 

En savoir +

La radio pour rompre l'isolement et maintenir le lien

Publié le 08 04 20

En cette période de confinement, trois radios proposent des ondes positives et s'invitent dans le quotidien des personnes âgées pour leur apporter soutien et réconfort.

Le soutien s’organise, notamment par le biais de la radio, sur laquelle des programmes spéciaux ont été créés pour continuer d’accompagner les plus fragiles malgré les suspensions de visites.

Objectif : déployer des ondes positives

La plateforme Voix d’or, portée par l’association lyonnaise Haut Parleur, propose depuis des années des contenus audio destinés aux personnes âgées mais aussi aux familles et aux professionnels en proposant des solutions pour faciliter les échanges et dynamiser les moments passés ensemble.

L’Association a créé la radio Haut Parleur spécifiquement dédiée aux personnes âgées isolées à domicile ou en maison de retraite.

Gratuite, garantie sans pub ni infos, cette webradio diffuse une programmation musicale adaptée ainsi que des rendez-vous quotidiens : jeux, poésies, histoires, séances de relaxation…

Ecouter radio Haut Parleur

Une radio pour soutenir les malades d’Alzheimer.

Autre initiative, l’association France Alzheimer et maladies apparentées propose, via sa webradio “Alzheimer la radio” une émission spéciale pendant cette période de confinement,  chaque vendredi à 12h.

Basée sur le concept de questions/réponses, cette émission invite les auditeurs atteints de troubles cognitifs, ou leurs aidants, à prendre la parole et à faire part de leurs inquiétudes, de leurs interrogations.

Les malades peuvent être désorientés durant cette période de crise sanitaire, et cette émission, animée par une psychologue, est l’occasion d’apporter des réponses concrètes, des conseils et aussi du soutien aux malades et à leurs proches. 

Ecouter l'émission du 31 mars "Les familles face à la crise du Covid-19"

Quant à la radio intergénérationnelle "Libellules" qui symbolise la métamorphose et la transformation, elle s'est associée au réseau d'experts en gérontologie Resante-Vous pour proposer des programmes ajustés et des émissions "bonne humeur" pour les Ehpad.

Pour les écouter, cliquez-ici

Sources : Age Village 

En savoir +

Covid-19 : conseils pour les aidants et les personnes vivant avec la maladie

Publié le 08 04 20

Selon toute vraisemblance, la présence de troubles cognitifs dus à une maladie d’Alzheimer ou à une maladie apparentée n’augmente pas le risque de COVID-19, causée par le nouveau coronavirus, de la même façon qu’il n’y a pas plus de risques de développer une grippe. Toutefois, certains comportements fréquents chez les malades, l’âge et certaines autres pathologies qui sont souvent associées à la maladie d’Alzheimer peuvent augmenter ce risque. 

Par exemple, les personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies apparentées peuvent oublier de se laver les mains ou d’appliquer les autres gestes barrières recommandés par les autorités sanitaires pour éviter la propagation du virus. 

Conseils pour les aidants à domicile

Comment accompagner au mieux la personne vivant avec la maladie à votre domicile ?

  • Pour les personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer, un état de confusion accru est souvent le premier symptôme d’un problème de santé. Si la personne malade est de plus en plus confuse, contacter votre médecin pour lui demander conseil.
  • Les personnes vivant avec la maladie ont besoin de rappels et de pense-bêtes écrits pour se rappeler les conseils d’hygiène importants à appliquer d’un jour à l’autre :
    • vous pouvez placer des petits messages dans la salle de bains et ailleurs dans la maison pour lui rappeler de se laver les mains avec du savon pendant 20 secondes ;
    • vous pouvez lui montrer comment bien se laver les mains ;
    • les solutions hydro-alcooliques peuvent être une alternative au lavage de mains si la personne vivant avec la maladie ne peut pas utiliser un évier ou se laver les mains facilement.
  • Aidez la personne vivant avec la maladie à retrouver un sentiment de sécurité, écoutez ses besoins plutôt que d’essayer de le raisonner.
  • Pour les personnes sous traitement, votre pharmacien peut renouveler votre prescription, sur présentation d’une ordonnance renouvelable expirée, pour 1 mois. Ce dispositif peut être répété jusqu’au 31 mai 2020.
  • Pensez à des alternatives au cas où les solutions de répit (accueils de jour, etc.) soient interrompues.
  • Pensez à des solutions temporaires au cas où l’aidant principal tombe malade et ne puisse plus accompagner au quotidien la personne vivant avec la maladie.

Conseils pour les aidants de personnes vivant en institution

Les Ephad sont dorénavant fermés aux visites. Cette recommandation vise à préserver la santé des personnes hébergées en institution et à éviter de propager le virus auprès d’une population vulnérable en raison de son âge notamment.

  • Respectez les consignes en ne tentant pas de rendre visite à votre proche, même si cela est difficile.
  • Vérifiez que l’institution dispose des coordonnées de la personne à contacter en cas d’urgence et de celles d’une autre personne de la famille ou de l’entourage en cas de besoin.
  • Demandez s’il existe des possibilités pour rester en contact avec la personne hébergée : vous pouvez proposer un appel téléphonique, un appel visio ou encore un mail avec des photos.
  • Si la personne vivant avec la maladie ne peut pas prendre un appel téléphonique, demandez à l’institution comment vous pouvez rester en contact avec l’équipe pour avoir des nouvelles de votre proche. 

Restez en bonne santé

Soyez vigilants à votre santé, surveillez l’apparition de fièvre, de toux, de symptômes grippaux, ou de difficultés à respirer.

Si vous avez de la fièvre et que vous toussez, appeler un médecin (médecin traitant ou téléconsultation).Si vous avez de plus du mal à respirer ou que vous avez fait un malaise, appelez le 15.

Voici quelques conseils pour rester en bonne santé :

Rester chez soi, et limiter les déplacements au strict nécessaire.

  • Se laver les mains très régulièrement. Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Informez-vous auprès de sources fiables (chaînes de télévision, journaux nationaux) en évitant les informations non vérifiées qui peuvent circuler sur Internet ou par d’autres canaux.
  • Échangez régulièrement avec vos proches et vos amis pour exprimer vos inquiétudes et prendre de vos nouvelles.
  • Pratiquez la relaxation et la méditation.

Vous pouvez retrouver les questions à vos réponses sur le site du Ministère des Solidarités et de la santé à cette adresse : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

En savoir +

Du baume au coeur pour nos résidents

Publié le 09 04 20

Dans le Groupe ACPPA, confinement ne rime pas avec isolement.

Maintenir la connexion avec les proches est la priorité du groupe.

Toutes nos équipes terrain sont sur le qui vive pour lutter contre l’isolement des résidents et permettre à chacun d’entretenir le lien avec les familles et les proches.

Nos établissements s’équipent !

Chaque jour, de nouvelles initiatives sont mises en place et offrent de douces parenthèses à nos aînés. Cette connexion est conservée grâce au déploiement de divers outils digitaux : les plateformes SKYPE et WHATSAPP ont été installées sur tablettes.Un planning est mis en place, et les échanges sont réguliers avec chaque résident, aidé d’un soignant. 

De la musique pour adoucir les mœurs…

Source de bien-être, ses effets sont multiples sur les personnes âgées. Ainsi, plusieurs actions en lien avec la musique sont imaginées. A la Rose des vents  de Jassans (01), un accordéoniste est venu offrir un joli moment musical sous les fenêtres des résidents. A la résidence Les Bouleaux, à Noeux les Mines (62), une médiathèque ambulante permet aux résidents de chanter, danser, fredonner. Une mini chaine hifi est mise à disposition dans les chambres et favorise la détente. 

Des moments ludiques sont aussi organisés.

C’est le cas de la résidence, Harmonie au Quesnoy (59) qui propose des lotos, en conservant la distanciation sociale imposée...

Les résidents peuvent aussi expérimenter des jeux de mémoire grâce à la borne mélo : des photos dévoilées petit à petit pour finalement deviner l'objet en fonction de trois thèmes : les fruits, les légumes et les instruments de musique.

Le sport également, pour s’entretenir et s’amuser. Des jeux de ballons, en veillant au respect des gestes barrières, toujours.

Les anniversaires sont toujours un moment privilégié et très apprécié de tous.

Entouré du personnel soignant pour l’évènement, chaque résident qui célèbre son anniversaire dans ce contexte particulier, peut compter sur un échange virtuel via les applications digitales.

En parallèle, le Groupe ACPPA prend soin de son personnel et veut faire encore plus de bruit au-delà des murs.

Nous suggérons à l’ensemble des personnes qui souhaitent afficher leur soutien et remercier ceux qui œuvrent pour les ainés, d’adresser une attention particulière à destination de toutes les maisons du groupe via une boîte aux lettres virtuelles #derrierenosmurs.

Le principe est simple : un dessin, un poème, une lettre, une video à prendre en photo et poster sur les réseaux sociaux LinkedIn / Facebook  avec mention du hashtag #derrierenosmurs.Toutes ces marques de soutien sont ensuite adressées à l’ensemble des soignants et des résidents.

De nombreux messages de sympathie, de soutien et d’encouragement affichés sur les murs des établissement nous parviennent également des blogs établissement et témoignent de la solidarité et d lein avec les familles qui règnent au sein de nos maisons. 

Le Groupe ACPPA, plus que jamais au cœur de l’humain.

En savoir +

Point de situation

Publié le 14 04 20

#RestezChezVous

En application de l’état d’urgence sanitaire, jusqu’au 11 mai, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité, y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Plus d'informations sur le site du gouvernement, en cliquant ICI

En savoir +

Covid-19 : culture & compagnie rend sa plateforme en ligne disponible et gratuite

Publié le 21 04 20

Une initiative à destination des services à domicile et des établissements pour personnes âgées avec un double objectif :

A l’instar de nombreux autres acteurs de la Silver économie, Culture & Compagnie se joint à l’élan de solidarité en mettant sa plateforme Culture & Cie, avec l’intégralité des films WebDoc et des quizz qu’elle contient, gratuitement à disposition des EHPAD, résidences services seniors et services à domicile.

Par ce geste, Culture & Compagnie entend avant tout accompagner au mieux les personnes âgées durant cette période de confinement en leur apportant des outils stimulants qui les aident à bouger, se distraire, s’instruire, jouer…

Mais cette initiative a également pour vocation de féliciter et remercier l’ensemble des professionnels concernés pour le travail exceptionnel qu’ils fournissent au quotidien pour les résidents et seniors isolés à leur domicile.

Fonctionnement de la plateforme :

La plateforme Culture & Cie est très facile à utiliser. Il suffit simplement aux professionnels de disposer d’une connexion internet et de se connecter à la plateforme via un appareil numérique.

L’accès au contenu de la plateforme est illimité et il est possible d’en profiter aussi bien individuellement qu’en groupe.

Pour obtenir les codes d’accès gratuit réservés aux professionnels du secteur, contacter directement Culture et Compagnie ;

Culture & Compagnie

 +33 (0)1 73 64 90 58

contact@cultureetcompagnie.com

12 Bd J.Mermoz

92200 Neuilly sur Seine

En savoir +

L’hygiène au cœur de nos maisons

Publié le 13 05 20

Dans le contexte actuel de pandémie COVID-19, le rôle des référents hygiène est central au sein de nos établissements. La mise en application des gestes barrière, la formation des équipes, sont autant de missions à animer dans les maisons.Entretien téléphonique avec Virginie CHAPON, infirmière et correspondante hygiène à la Résidence Le Rocher, à Gray (70), depuis 2011. 

Comment avez-vous appréhendé le COVID-19 dans l’établissement ? 

Les choses ont été posées de manière très claire dès le début. Nous avons anticipé la situation, notamment grâce à la bonne communication faite par le siège. Nous avons été informés régulièrement des mesures prises par le Groupe, notamment par la Direction Bien Être et Soins, ce qui nous a permis de mettre des actions en place très rapidement pour gérer les imprévus. J’ai pu bénéficier du renfort infirmier et suis passée à temps plein pour gérer les missions hygiène dans leur globalité.Nous avons équipé l’établissement de guéridons de soin dès le début pour anticiper les cas suspects ou avérés, avec mise à disposition de tout le matériel nécessaire : masques, solutions hydro-alcoolique, lingettes, surblouses, lunettes, équipement de protection….Nous avons eu un cas Covid-19 détecté au début de l’épidémie, toujours un seul à ce jour, avec une forte mobilisation des équipes. J’ai pris cette patiente en charge, de A à Z et me suis substituée aux Aides  Soignante et Agents de service pour les soins notamment. Personne n’avait accès à la chambre de cette résidente et j’étais la seule habilitée à faire la toilette et le ménage pendant toute la durée du confinement. 

Quelles sont vos missions en tant qu’infirmière hygiéniste ? 

Je prends en charge toute la gestion du matériel reçu par le siège et les ARS. Tout est centralisé dans une pièce dont seules les cadres, IDE et moi même avons l’accès. Il a fallu gérer les stocks et les distributions aux soignants et résidents. J’ai également eu la charge de former et informer l’ensemble des soignants au quotidien. Je tiens à souligner la rapidité d’exécution et l’implication des équipes face à la mise en place de cette nouvelle organisation. Le contexte particulier du Covid m’a amenée à être très vigilante sur la gestion du linge, la surveillance des cas suspects et le respect des mesures barrière, notamment sur le bon positionnement des masques sur le visage du personnel. Ma présence au quotidien et la mobilisation des équipes et du médecin coordonnateur ont permis de préserver la résidence. A ce jour nous sommes fiers de cette mobilisation. Aujourd’hui, nous sommes heureux que notre résidente touchée par la Covid soit guérie et en parfaite santé.Nous avons une collaboration optimale avec Isabelle Attali, qui nous accompagne en proximité selon les préconisations du CPIAS, l’instance qui gère les sujets d’ hygiène au niveau régional. Nos points téléphoniques réguliers avec la Direction Bien-Être et Soin, l’échange de conseils, de tutos, de procédures, l’investissement du médecin coordonnateur assurent les fondations de cette organisation exceptionnelle.

En savoir +